Histoire

En bref

Landrichamps, petite commune de 134 habitants, de 470 hectares de superficie, sillonnée de sept kilomètres de chemins ruraux, située à l'extrême Nord de notre département, trouve son origine dans l'époque gallo-romaine.1)

Alors propriété d'un leude du nom de Landery, elle n'était qu'une métairie et un grand lieu de chasse des rois mérovingiens.2)

En l'an 924, un noble nommé Héribert, se rendit au monastère de Stavelot, où son frère Rotaud était prévôt et pria le duc Gislebert de Lotharingie, qui en était l'abbé laïc, de lui accorder viagèrement, ainsi que pour sa femme et ses fils, ce territoire, en pleine forêt, qui comprenait quatre manses, un moulin, des prés, des bois, un cours d'eau et avait une population de quarante trois serfs des deux sexes.3)

Cette requête du noble Héribert fut agréée par acte authentique en l'an 929.

Ainsi ce territoire, appelé Landricus Campus, Landerici Campus, et propriété en son temps d'un Landery devint, par contraction, Landrichamps !

Landrichamps, au cours des siècles n'a jamais fait l'objet de grands bouleversements, ni de grands événements, mais, il est une chose qui mérite d'être signalée, c'est que cette petite commune a été, en son temps, le berceau de l'industrie du cuivre, puisque c'est ici, qu'en 1787 le sieur Jacquier de Rosée installa sur la rivière la Houille, les toutes premières batteries de cuivre.

Les installations sont dirigées par Jean-Jacques Maus, qui sera plus tard employé par Gédéon de Contamine, initiateur de manufactures de cuivre à Fromelennes et prémisses des usines Tréfimétaux.

Landrichamps selon les époques

Plus de détails sur Landrichamps, cliquez sur l'époque désirée :

Ces recherches s'appuient sur :

  • de nombreuses ressources, pouvant servir à approfondir le sujet
  • des documents conservés en mairie, dont voici un début d'inventaire
1) , 2)
Source : documents en mairie, discours de G. Daumal à l'occasion de l'inauguration de la conduite d'eau des cités et du village
3)
Source : Revue historique Ardennaise, Paul Laurent

Outils de la page