Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
histoire:du_17eme_au_19eme_siecle [2018/11/25 21:09]
fabien [Révolution française]
histoire:du_17eme_au_19eme_siecle [2018/11/25 21:53] (Version actuelle)
fabien [Révolution française]
Ligne 71: Ligne 71:
 > Cette communauté,​ qui n'a pas de revenus communaux, a une chapelle succursale de l'​église paroissiale de Chooz; elle est séparée par de grandes montagnes de la paroisse, et par la Meuse; enfin il y a trois quarts de lieue de Landrichamp à Chooz; le curé ne contribue que pour 138 livres aux appointements du [[wkfr>​vicaire|vicaire]] de Landrichamp ; le surplus de sa subsistance est fourni par les habitants; malgré la distance, les montagnes, les rochers et la Meuse, ils sont obligés d'​envoyer leurs enfants nouveau-nés à Chooz pour y être baptisés et les morts pour y recevoir la sépulture, qu'ils y transportent sur des perches par le plus mauvais temps, au péril de leur propre vie ; cependant le curé jouit d'un revenu considérable,​ notamment de la dîme sous le district de Landrichamp;​ il ne fournit ni [[wkfr>​verrat|verrat]],​ ni taureau décimal qui, de droit commun, sont à la charge des [[wkfr>​décimateur|décimateurs]]. Elle supplie Sa Majesté d'​interposer son autorité pour la faire jouir des avantages qu'​elle demande de sa justice, n'​étant pas en état de soutenir un procès avec son curé.» > Cette communauté,​ qui n'a pas de revenus communaux, a une chapelle succursale de l'​église paroissiale de Chooz; elle est séparée par de grandes montagnes de la paroisse, et par la Meuse; enfin il y a trois quarts de lieue de Landrichamp à Chooz; le curé ne contribue que pour 138 livres aux appointements du [[wkfr>​vicaire|vicaire]] de Landrichamp ; le surplus de sa subsistance est fourni par les habitants; malgré la distance, les montagnes, les rochers et la Meuse, ils sont obligés d'​envoyer leurs enfants nouveau-nés à Chooz pour y être baptisés et les morts pour y recevoir la sépulture, qu'ils y transportent sur des perches par le plus mauvais temps, au péril de leur propre vie ; cependant le curé jouit d'un revenu considérable,​ notamment de la dîme sous le district de Landrichamp;​ il ne fournit ni [[wkfr>​verrat|verrat]],​ ni taureau décimal qui, de droit commun, sont à la charge des [[wkfr>​décimateur|décimateurs]]. Elle supplie Sa Majesté d'​interposer son autorité pour la faire jouir des avantages qu'​elle demande de sa justice, n'​étant pas en état de soutenir un procès avec son curé.»
  
-Pour un peu de contexte historique, on peut visionner [[https://​skeptikon.fr/​videos/​watch/​e02fdff4-ce11-4c60-bd9b-dcb6eb02f75c|cette video]] qui explique ce qu'​étaient les cahiers de doléances, les états généraux, et par qui ils étaient constitués dans le contexte de la révolution française.+Pour un peu de contexte historique, on peut visionner [[https://​skeptikon.fr/​videos/​watch/​e02fdff4-ce11-4c60-bd9b-dcb6eb02f75c|cette video]] qui explique ce qu'​étaient les cahiers de doléances, les états généraux, et par qui ils étaient constitués dans le contexte de la révolution française, ou bien [[https://​venividisensivvs.wordpress.com/​2017/​05/​26/​1789-le-tournant/​|l'​article]] qui accompagne cette video.
 ===== Coffre commun (18ème siécle) ===== ===== Coffre commun (18ème siécle) =====
  

Outils de la page