Réponse à l'enquête de la CCARM sur la couverture du réseau de téléphonie mobile à Landrichamps

Envoyé : dimanche 18 mars 2018 08:33
À : president@ardennerivesdemeuse.com
Objet : Mobilité DATA

Bonjour Monsieur le Président.

En réponse à votre courrier du 14 Mars je vous confirme que Landrichamps ne capte pas la 2G donc la 3 ou 4G sont du domaine du rêve.

Voilà pour partie la réponse à votre question, mais profitant de l'occasion j'ajoute que depuis l'abandon à l'initiative d'Orange du Pack surf wifi nombre d'administrés dont la ligne n'est pas éligible à un ADSL (c'est la grande majorité ici) ont dû souscrire un abonnement onéreux à internet par satellite pour un service somme toute “acceptable” mais avec régulièrement l'obligation de recharger leur forfait à des conditions onéreuses elles aussi.

L'abonnement satellite internet allant de pair avec la téléphonie c'est là que les choses se gâtent avec une latence, des échos, grésillements et tutti quanti quand ce n'est pas l'impossibilité de recevoir des appels entrants ou coupure tout simplement du service.

Dès lors ces mêmes abonnés sortent de leur domicile et muni de leur mobile parcourent Landrichamps à la recherche de réseau ; je vous laisse imaginer. D’autres ayant quitté leur opérateur et voulant y retourner se voient interdits de le faire et après d'âpres hostilités quand ils y parviennent, bien évidemment c'est pas gratuit.

Comme c'est déjà assez compliqué ajoutons ceux qui ont vu leur ligne dite écrasée et qui de guerre lasse ont dû re-payer un abonnement et changer de numéro.

Le feuilleton ne se termine pas là sur les deux fournisseurs satellite retenus lors des réunions publiques organisées par le conseil général de l'époque pour la substitution du PSW un n'a pas donné satisfaction à l'ensemble de ses clients qui refusant de payer pour un service à demi rendu se sont vu menacés de poursuites et mises en recouvrement.

Les mois passant les sommes de plus de 600€ ont finalement été acquittées avec un sentiment d'injustice que je partage.

Vous abordez la raréfaction des services. Le conseil de Landrichamps conscient de la particularité notamment géographique a œuvré pour investir dans des services répondants au confort des administrés je vous renouvelle l'invitation à vous rendre sur le site landrichamps.fr et de parcourir les galeries photos vous permettant de mieux vous en faire une idée, et de mesurer les annuités d'emprunts en découlant quand dans le même temps on change les règles d'attribution des subventions.

Quant à la mise en place d’accès à internet, Landrichamps, que l'on nous confirme régulièrement depuis plus de 10 ans être prioritaire dans la couverture haut débit, attend sagement la fibre et là aussi a investit dans l’enfouissement des réseaux lors de la requalification du village.

Concernant l'initiative WIFI4EU et le terme de «couverture wifi territoriale» employé dans la lettre, il me semble nécessaire de lever une possible ambiguïté.

Il faut en effet distinguer : d'une part, la couverture réseau d'une commune qui permet aux habitants de souscrire à des abonnements internet, et d'autre part, l'équipement de cette commune en points d'accès internet (bornes) dans les lieux publics, utile aux personnes ayant besoin d'accéder à internet lorsqu'elles ne sont pas à leur domicile.

Je crois comprendre que le projet WIFI4EU (désigné par couverture wifi) relève du second cas, et s'adresse donc aux communes disposant d'établissements accueillant un public, comme les établissements culturels, le propos est de rendre ces établissements plus attrayants en offrant un accès internet aux personnes les fréquentant.

Dès lors il me semble que la problématique est très différente de celle mentionnée dans la lettre, consistant à soutenir les populations en marge du numérique ne pouvant remplir des démarches administratives.

Pour Landrichamps, donner une réponse à ce problème demanderait à ce que d'autres conditions soient réunies, comme la desserte du village par une connexion internet décente (ce qui selon les plans actuels se fera au moyen de la fibre, et non via une «couverture wifi»).

Ensuite, et seulement ensuite, nous pourrions envisager la mise en place de «points d'accès wifi sur l'ensemble du PNR» donc au sein de notre commune comme vous le proposez et comme le propose le plan WIFI4EU.

Quand bien même, cela pourrait se révéler ne pas être une réponse appropriée pour les populations dont nous parlons si cette solution technique n'est pas assortie d'un accompagnement humain sur lequel les personnes peu familières à l'outil numérique pourraient s'appuyer.

Veuillez croire Monsieur le Président en l'assurance de mes salutations distinguées.


De : president@ardennerivesdemeuse.com
Date : 26 mars 2018 à 11:55
Objet : RE: Mobilité DATA

Monsieur FAVET,

Je vous remercie pour le courriel que vous m’avez transmis le 18 mars dernier.

J’ai pris note de l’absence de réception de la 3 G et 4 G sur le territoire de votre Commune. Le recensement actuellement effectué, et demandé, sera un moyen d’alerter, à nouveau, sur cet état de fait.

J’ai bien pris connaissance également de votre réponse concernant l’appel à projets WIFI 4EU. Je n’ignore pas la situation de la Commune de LANDRICHAMPS. L’action de la Région devrait permettre un déploiement prochain de la fibre optique.

Vous avez, en effet, raison quant au lien entre l’accès au réseau internet et l’installation de bornes WIFI. L’un ne pourrait aller sans l’autre. L’appel à projets ne concerne ainsi que l’installation matérielle (points d’accès) et non l’arrivée du réseau. La documentation à disposition l’affirme clairement et le courrier est en cela précis. Ce point étant développé, je dois préciser que chaque maître d’ouvrage devra assurer les charges récurrentes sur trois ans.

Par ailleurs, conformément au règlement de l’appel à projets, les bornes WIFI sont destinées aux « espaces publics » (mairie, parc/place, musée, MSAP, salle etc.). La mairie ou la nouvelle salle polyvalente pourraient être concernées si les conditions étaient pleinement réunies.

Je vous remercie encore pour votre message direct et très précis.

Mes services restent à votre disposition pour toute information complémentaire,

Bien cordialement,


Outils de la page